hêtre pourpre | à l’angle des rues du Panorama et de la Montagne

Hêtre pourpre rue du Curé Rosières 6.2018 © Eric de Séjournet 9

Fagus sylvatica Atropunicea | Hêtre pourpre
Rosières | à l’angle des rue du Panorama et de la Montagne
juin 2018 © Eric de Séjournet

arbre exceptionnel

Rosières | Domaine privé | Site AE 4
Circonférence : approximativement 3 m
Intérêt : taille | Situation : isolé
Année d’observation 2018 | Reconnaissance  AE : Arborescence du 17 juillet 2018 (1)
Parrainage depuis 2018 | Véronique Sante (2)

AR4 Hêtre pourpre rues du Panorama et de la Montagne Rosières montage © Véronique Sante 1 (1)

Fagus sylvatica Atropunicea | Hêtre pourpre
Rosières | à l’angle des rues du Panorama et de la Montagne
PHOTOGRAPHIES
janvier 2013, avril 2007, 2011 et novembre 2017 © Véronique Sante

AE4 Hêtre pourpre rues du Panorama et rue duCuré carte.jpg

→ ARBORESCENCE | notice didactique hêtre


(1) ARBORESCENCE identifie et qualifie les arbres exceptionnels (AE) découverts sur le territoire de RIXENSART, qui ne sont pas encore reconnus comme Arbres Remarquables. Photographies, carte et descriptif à l’appui, ARBORESCENCE les édite, avec l’accord des propriétaires si il s’agit de sujets non visibles depuis l’espace public.
(2) Afin de mieux protéger nos Arbres remarquables et exceptionnels existants sur le territoire de la commune de Rixensart, ARBORESCENCE met en place un système de parrainage de ces arbres. Les adhérents d’ARBORESCENCE sont invités à s’inscrire comme marraine ou parrain d’un ou d’un ensemble d’Arbres Remarquables ou exceptionnels. Leur mission consiste à observer l’arbre, l’étudier, le photographier (durant les différentes saisons). Le cas échéant, lancer l’alerte : eric.de.sejournet@gmail.com, thierry.bennert@rixensart.be,  arborencerixensart@gmail.com

chemin du Tilleul

recul patrimoine arboré

63a72-1991228026

mai 2012 | Chemin du Tilleul © Eric de Séjournet

Le Chemin du Tilleul à Rosières relie le Chemin des Deux Fermes à la Verte Voie. A cet endroit, ce chemin est bordé de la Sablière Terfosse, de grand intérêt biologique.

Début avril 2017, une mise à blanc radicale a été effectuée sur environ 200 m le long de ce chemin modifiant complètement l’endroit. Qui plus est, ces abattages ont été effectués en période de nidification (…). Subsistent encore quelques chênes rescapés, rapporte Christiane Boehm, membre du PCDN.

f5a99-2810224523

 juin 2017 | Chemin du Tilleul © Christiane Boehm

 

la petite ferme, rue des Bergères

Rue des Bergères Rosières 5.2018 © Eric de Séjournet 5

rue des Bergères à Rosières
26 mai 2018 © Eric de Séjournet

recul de l’espace boisé

Ce domaine boisé, situé rue des Bergères à Rosières, fait partie de la propriété dite de ‘la Petite Ferme’. Le 26 mai 2018, un lanceur d’alerte a averti ARBORESCENCE qu’un abattage d’arbres d’une grande ampleur y était effectué, qui plus est en période de nidification (1). Sur place, nous avons constaté qu’une nouvelle fois les riverains se trouvent devant le fait accompli.

Rue des Bergères Rosières montage 5.2018 © Eric de Séjournet

recul de l’espace boisée | rue des Bergères à Rosières
26 mai 2018 © Eric de Séjournet

Quelques arbres ont été maintenus, dont quelques-uns pourraient être considérés comme Arbres Remarquables, pour autant que le tronc, à 1m50 de hauteur, mesure 1m50 de circonférence.

Rue des Bergères vue aérienne Google

Vue aérienne du quartier de la rue des Bergères à Rosières
En orange, le terrain déboisé
photo Google Earth

ARBORESCENCE introduisit le 29 mai 2018 une demande d’information auprès de la Commune de Rixensart. Elle répondit le 30 mai 2018 : Les abattages dont question n’étaient manifestement pas soumis à permis d’urbanisme (pas d’arbres remarquables répertoriés et pas d’arbres considérés comme remarquables – 1,50m de circonférence à 1,50m du sol et entièrement visibles depuis l’espace public). D’autre part, aucune disposition légale n’interdit d’abattre durant la période de nidification. Le bien est situé dans le périmètre du plan communal d’aménagement n°1 de Rosières qui permet l’urbanisation du bien en bordure de la rue des Bergères. Aucune demande de permis n’a, à ce jour, été introduite.


(1) Actuellement, l’élagage et l’abattage d’arbres avec des engins motorisés sont interdits du 1er avril au 15 août en région bruxelloise. Aucune législation de cet ordre ne s’applique encore en Wallonie, pourtant la perturbation et la destruction intentionnelle d’oiseaux sauvages, de leurs nids ou de leurs œufs durant la période de reproduction restent proscrites par la loi (2).
(2) Ligue royale belge pour la protection des oiseaux