PATRIMOINE ARBORÉ DISPARU

ARBORESCENCE est de plus en plus sollicitée par des lanceurs alerte qui nous font part d’abattage d’arbres ou de terrains ‘ratiboisés’ à Rixensart, la plupart du temps pour faire place à de nouvelles constructions … une tendance lourde. Ce déboisement s’opère avec ou sans le consentement des autorités communales et concerne parfois des arbres remarquables.

Suite à des blessures ou défauts pouvant nuire à sa croissance et à sa longévité, à un dépérissement irréversible ou à une catastrophe naturelle, un arbre, remarquable ou faisant partie de notre patrimoine paysager, peut mourir, devoir être abattu, tomber lors d’une tempête … et disparaître.

Aussi, l‘association citoyenne ne porte-t-elle aucun jugement et édite toutes les informations disponibles à propos du patrimoine arboré disparu (1) ou du recul de l’espace boisé sur le territoire de la Commune de Rixensart. 

✓ La Petite Ferme, rue des Bergères (Rosières)

✓ Les Ormes (1920), rue Alphonse Collin  (Rixensart)

Les Sept Cerisiers du Japon, place Verte (Rixensart)

✓ Les Peupliers d’alignement, rue de Bierges (Rosières)

✓ Les Six Hêtres, autant en emporte le vent (Bois de Rixensart)

✓ Marronnier d’Inde, l’âme de la Place communale (Genval)

✓ Rue de la Reine (Rixensart-Bourgeois)


(1) e.a. en se basant sur la liste officielle de la Wallonie, parue dans le Moniteur Belge du 22 février 2013