6 charmes communs | chemin des Deux Fermes

rosières,chemin des deux fermes,rue de tombeek,arbres remarquables,chapelle de notre-dame-de-bon-secours

Carpinus betulus | six Charmes communs
Rosières | chemin des Deux Fermes, au croisement avec la rue de Tombeek
Six sujets restant d’une vieille charmille
entourant la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours
avril 2014 © Eric de Séjournet

6 arbres remarquables

Rosières | Domaine public | Site 46/1
État sanitaire 6 | Arbre sans tare ou défaut macroscopiquement visible
Circonférence 2 m 10 | Hauteur 22 m
Intérêt paysager & folklorique/religieux | Situation : groupe, voirie
Année d’observation 1997 | Officialisation : Moniteur Belge du 22 février 2013

HISTORIQUE DU CLASSEMENT | Par Arrêté Royal du 2 décembre 1959 (1) est classé comme site, en raison de sa valeur esthétique, l’ensemble formé par la vieille chapelle et les arbres qui l’entourent, à la jonction des rues de Bruxelles et du Tilleul, à Rosières-Saint-André, section A, partie du n° 30a (partie de 1 Ha. 30 a. 40 ca.), propriété de Hollickx Marguerite, veuve de Jean Jacqmotte, née à Ixelles le 31 juillet 1880.

Les restrictions à apporter au droit de la commune-propriétaire et que commande la sauvegarde de l’intérêt national, sont les suivantes. Interdiction, sauf autorisation accordée conformément aux dispositions de l’article 6 de la loi précitée

– de faire disparaître l’ensemble comprenant la chapelle et les arbres qui l’entourent, ou de le modifier
– d’élaguer les arbres autrement que pour l’ensemble et dans des proportions normales
– d’appliquer contre les murs de la chapelle toute plaque commémorative ou autre inscription
– d’attacher du fil de fer aux arbres, dans le but de clôturer le lieu

Signé : Baudouin

rosières,chemin des deux fermes,rue de tombeek,arbres remarquables,chapelle de notre-dame-de-bon-secours

Carpinus betulus | six Charmes communs
Rosières | chemin des Deux Fermes, au croisement avec la rue de Tombeek
1985 © Narcisse Poplemont pinxit
juillet 2017 © Monique D’haeyere
janvier 2013 © Eric de Séjournet

rosières,chemin des deux fermes,rue de tombeek,arbres remarquables,chapelle de notre-dame-de-bon-secours

charme commun

Les charmes constituent un genre d’arbres et d’arbustes de la famille des Bétulacées. Ce genre (Carpinus) compte une trentaine d’espèces des régions tempérées de l’hémisphère nord, d’Asie mineure et d’Europe. Une forêt constituée principalement de charmes est appelée une charmaie ou une charmeraie. Le mot charme est issu du latin carpĭnus « charme commun ».

Les charmes sont des arbres pouvant mesurer jusqu’à 25 mètres, à feuilles marcescentes, alternes, petites, simples, avec le bord du limbe finement denté. L’écorce de l’arbre est foncée et souvent grise. Elle est quelquefois marron.

Les fleurs sont regroupées en inflorescences, en forme de chatons pendants, pollinisées par le vent.

La plus grande charmeraie naturelle d’Europe est la Forêt de la Hardt qui occupe l’est de la région mulhousienne.

Le charme commun, d’origine européenne, qui supporte bien la taille est fréquemment planté comme arbre d’ornement dans les parcs et jardins, et pour constituer des allées (charmilles) et des haies (2).

SYMBOLIQUE | la loyauté, la fidélité et la droiture.

rosières,chemin des deux fermes,rue de tombeek,arbres remarquables,chapelle de notre-dame-de-bon-secours

Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé Flora von Deutschland,
Österreich und der Schweiz 1885, Gera, Germany

__________

(1) MINISTÈRE DE L’INSTRUCTION PUBLIQUE, Administration des Arts, des Lettres et de l’Education populaire (Ministre Charles Moureaux), Arrêté Royal fait à Bruxelles le 2 décembre 1950
(2) Notice didactique | Wikipedia