charme commun

rosières,chemin des deux fermes,rue de tombeek,arbres remarquables,chapelle de notre-dame-de-bon-secours

Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé Flora von Deutschland,
Österreich und der Schweiz 1885, Gera, Germany

Les charmes constituent un genre d’arbres et d’arbustes de la famille des Bétulacées. Ce genre (Carpinus) compte une trentaine d’espèces des régions tempérées de l’hémisphère nord, d’Asie mineure et d’Europe. Une forêt constituée principalement de charmes est appelée une charmaie ou une charmeraie. Le mot charme est issu du latin carpĭnus « charme commun ».

Les charmes sont des arbres pouvant mesurer jusqu’à 25 mètres, à feuilles marcescentes, alternes, petites, simples, avec le bord du limbe finement denté. L’écorce de l’arbre est foncée et souvent grise. Elle est quelquefois marron.

Les fleurs sont regroupées en inflorescences, en forme de chatons pendants, pollinisées par le vent.

La plus grande charmeraie naturelle d’Europe est la Forêt de la Hardt qui occupe l’est de la région mulhousienne.

Le charme commun, d’origine européenne, qui supporte bien la taille est fréquemment planté comme arbre d’ornement dans les parcs et jardins, et pour constituer des allées (charmilles) et des haies (2).

SYMBOLIQUE | la loyauté, la fidélité et la droiture.


(1) MINISTÈRE DE L’INSTRUCTION PUBLIQUE, Administration des Arts, des Lettres et de l’Education populaire (Ministre Charles Moureaux), Arrêté Royal fait à Bruxelles le 2 décembre 1950
(2) Notice didactique | Wikipedia